Vite, éveille-toi, ô mon âme, vite, éveillez-vous, luth et lyre! Je veux éveiller l’aurore.@Psaumes 57:9

Charles F. Recordon (1800–1870).

Limoges, H. A. César Malan (1787–1864) (🔊 pdf nwc).

portrait
H. A. César Malan (1787–1864)

Chantons, chantons sans cesse
La bonté du Seigneur:
Qu’une sainte allégresse
Remplisse notre cœur!
Un salut éternel
Est descendu du ciel:
Nous avons un Sauveur,
Nous avons un Sauveur.

Ô bonheur ineffable!
Immense charité!
Dieu pardonne au coupable
Contre lui révolté.
Pour porter nos forfaits,
Pour sceller notre paix,
Jésus s’est présenté,
Jésus s’est présenté.

Au trône de la grâce
Si nous levons les yeux,
Nous rencontrons la face
D’un Sauveur glorieux.
Pour nous jusqu’à la fin
Intercesseur divin,
Il est victorieux,
Il est victorieux.

Pour diriger la voie
De tous ses rachetés,
Dans leurs cœurs il envoie
Ses célestes clartés.
Son Esprit nous conduit,
Sa grâce nous instruit
Des saintes vérités,
Des saintes vérités.

Dans le livre de vie
Il a placé nos noms;
Sans cesse il nous convie
À savourer ses dons.
Gardés par son pouvoir,
Nourris d’un saint espoir,
Vers le ciel nous marchons,
Vers le ciel nous marchons.

Bientôt, vêtu de gloire,
Du ciel il descendra;
Consommant sa victoire,
Il nous délivrera.
Son heureux racheté,
Par lui ressuscité,
Tel qu’il est le verra,
Tel qu’il est le verra.

Ô charité suprême,
Partage des élus!
Le Rédempteur nous aime:
Que nous faut-il de plus?
Ah! vivons chaque jour
Dans son fidèle amour;
Publions ses vertus!
Publions ses vertus!