Il y avait dans le même pays des bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau. Un ange du Seigneur se présenta devant eux, la gloire du Seigneur les enveloppa de lumière et ils furent saisis d’une grande crainte.@Luc 2.8-9
portrait
Franz X. Gruber (1787-1863)

Josef Mohr, circa 1816-1818 (Stille Nacht); traduit d’allemand à français par Mélanie Melley-Rochat, 1864.

Franz X. Gruber, circa 1820 (🔊 pdf nwc).

portrait
Mélanie Melley-Rochat (1829-1896)

Voici Noël!, O douce nuit!
L’étoile est là qui nous conduit:
Allons donc tous, avec les mages,
Porter à Jésus nos hommages
Car l’Enfant nous est né,
Le Fils nous est donné!

Voici Noël, ô quel beau jour!
Jésus est né! Quel grand amour!
C’est pour nous qu’Il vient sur la terre,
Qu’Il prend sur Lui notre misère.
Un Sauveur nous est né,
Le Fils nous est donné!

Voici Noël, tous, d’un seul cœur,
Joignons nos voix au divin chœur
Qui proclame au ciel les louanges
De celui qu’annoncent les anges!
Car l’Enfant nous est né,
Les Fils nous est donné!

Voici Noël, ne craignons pas,
Car Dieu nous dit: Paix ici-bas!
Bienveillance envers tous les hommes!

Pour nous aussi, tels que nous sommes,
Un Sauveur nous est né,
Le Fils nous est donné!