Vivre, c’est Christ, et mourir m’est un gain.@Philippiens 1,21

H. A. Cé­sar Ma­lan, Chants de Si­on, 1832, nombre 233.

Cantiques Chré­tiens à l’U­sage de l’É­glise Chré­tienne Mis­sion­aire Belge (Brux­elles: Li­braire Chré­ti­enne Évan­gél­ique, 1873), deux­i­ème édi­tion, nombre 94 (🔊 pdf nwc).

portrait
H. A. César Malan (1787–1864)

Non, ce n’est pas mourir que d’aller vers son Dieu,
Que de quitter le lieu
De cette sombre terre,
Pour entrer au séjour de la pure lumière!

Non, ce n’est pas mourir que d’habiter le ciel,
Le repos éternel,
De la gloire ineffable,
En sortant du combat d’un monde périssable!

Non, ce n’est pas mourir, sujet du Rois des rois!
Que d’entendre la vois
De sa puissante grâce
T’appeler dans l’éclat du regard de sa face!

Non, ce n’est pas pour morir, ô brebis du Sauveur!
Que suivre ton Pasteur
Jusqu’en sa bergerie;
Où tu paîtras toujours sous l’arbre de la vie!

Non, ce n’est pas mourir que d’adorer Jésus,
Au milieu des élus,
Célébrant sa victoire,
Et d’être couronné d’allégresse et de gloire!

Non, ce n’est pas mourir, Rédempteur bien-aimé!
Que de voir consommé,
Dans de longues délices,
L’amour dont ici-bas notre âme eut les prémices!