Maître, nous sommes perdus, et tu ne t’en soucies pas? Il se réveilla, parla sévèrement au vent et ordonna au lac: Silence! Tais-toi! Le vent tomba, et il se fit un grand calme.@Mark 4:3739
portrait
Horatio R. Palmer (18341907)

Mary A. Baker, 1874 (Master, the Tempest Is Raging). .

Horatio R. Palmer, 1874 (🔊 pdf nwc).

Maître entends-Tu la tempête
Et ses terribles accents?
Parle, Seigneur et l’arrête;
Sauve, sauve Tes enfants!
Mais aucun bruit ne L’éveille,
Il dort et nous périssons.
À nos cris prête l’oreille,
Sauve-nous, nous T’en prions.

Chœur

Il parle aux flots en démence:
Paix vous soit!
La mer, les vents font silence,
Paix vous soit, paix vous soit!
Il est notre délivrance,
Paix, vous soit!

Maître mon cœur qui chancelle
Traverse les grandes eaux;
Et l’orage à ma nacelle
Livre de rudes assauts.
Oh! Qui verra ma détresse,
D’où me viendra le secours?
À Toi, Seigneur je m’adresse,
C’est à Toi que j’ai recours.

Chœur

Maître l’onde est apaisée,
Le doute a quitté mon cœur,
Et mon âme consolée,
A retrouvé son Sauveur.
Oh! Prends en Ta main ma vie,
Jusques au jour de ma mort;
En Toi seul je me confie,
Tu me conduira au port.

Chœur