1787–1864

Ju­ly 7, 1787, Ge­ne­va, Switz­er­land.

May 18, 1864, Van­dœuvres, Switz­er­land.

Van­dœuvres, Switz­er­land.

portrait

After com­plet­ing his ed­u­ca­tion, Ma­lan went to Mar­seilles, France, in­tend­ing to learn bu­si­ness. But soon af­ter, he en­tered the Acad­e­my at Ge­ne­va, in prep­a­ra­tion for the min­is­try, and he was ord­ained in 1810. His works in­clude:

The fam­ily of Ma­lan trac­es its or­i­gin to the val­leys of Pied­mont. A branch of it set­tled at Mé­rin­dol, in Dau­phi­né, but was dri­ven from France by the per­se­cu­tions that fol­lowed the Re­vo­ca­tion of the Edict of Nantes. Pi­erre Ma­lan, af­ter see­ing his sis­ter fall a vic­tim to per­se­cu­tion, left Mé­rin­dol (1714), and ar­rived at Ge­ne­va (1722).

Henri Ab­ra­ham Cés­ar Ma­lan was born at Ge­ne­va in 1787. Af­ter an ed­u­ca­tion at the Col­lege, he went to Mar­seilles, with the in­ten­tion of learn­ing bus­i­ness: but, soon af­ter, en­tered the Acad­e­my at Ge­ne­va, as a prep­a­ra­tion for the min­is­try, to which he was or­dained in 1810. He had been ap­point­ed one of the mas­ters at the Col­lege in the pre­vi­ous year.

The Na­tion­al Church of Ge­ne­va was at that time al­most Un­i­tar­i­an, and Ma­lan’s con­vic­tions were in ac­cord with it. But the great move­ment known as the Ré­veil, of which the first pro­ducts were the dis­si­dent church of Bourg de Four and at a lat­er date that found­ed by Ma­lan him­self, and which fin­al­ly im­bued the whole Swiss Church with its spir­it, was si­lent­ly pre­par­ing its­elf.

The germ of the move­ment may be traced in the So­ci­é­té des Amis (1810), of which Em­pey­taz and A. Bost were lead­ers; and in Ma­lan’s in­de­pen­dent at­tain­ment to the doc­trines of the Di­vin­i­ty of the Sav­iour and the free gifts of sal­va­tion through Him (1816). But the hu­man agen­cy, which gave it force, and de­ter­mined its Cal­vin­is­tic di­rec­tion, was the vi­sit of Ro­bert Hal­dane (in the au­tumn of 1816), to whom not on­ly these pi­o­neers of the move­ment, but F. Mo­nod, E. Rieu, Guers, Gon­thi­er, Merle d’Au­bigné, and oth­ers, al­ways point­ed as their spir­it­ua­l fa­ther.

Empeytaz and oth­ers sought to at­tain en­fran­chise­ment by the es­tab­lish­ment of the pe­tite Eglise of Bourg de Four. Ma­lan wished to re­form the na­tion­al Church from with­in: and a ser­mon at Ge­ne­va, which brought on him the ob­lo­quy of the pro­fes­sors and the­o­lo­gians that com­posed his au­di­ence, and which Hal­dane char­ac­ter­ized as a re­pub­li­ca­tion of the Gos­pel, was his first overt act (Jan. 19, 1817). But the op­pos­ing forc­es were far too strong for him. The Ven­er­a­ble Com­pa­ny ex­clud­ed him from the pul­pits, and achieved his dis­mis­sal from his re­gent­ship at the Col­lege (1818).

In 1820 he built a cha­pel (Cha­pelle du Te­moign­age) in his gar­den, and ob­tained the li­cence of the State for it, as a sep­a­ra­tist place of wor­ship. In 1823 he was for­mal­ly de­prived of his sta­tus as a min­is­ter of the na­tion­al Church. The se­ven years that suc­ceed­ed were the pal­my days of the li­ttle cha­pel. Stran­gers, es­pe­cial­ly from Eng­land, min­gled with the overf­lowi­ng Swiss con­gre­ga­tion. But (in 1830) a se­ces­sion to Bourg de Four, and then the found­a­tion of the Or­a­toire and the So­ci­é­té Évan­gél­ique, which in 1849 ab­sorbed the con­gre­ga­tion of Bourg de Four un­der the ti­tle of the Église Évan­gél­ique, thinned more and more the num­ber of his ad­her­ents.

His burn­ing zeal for the con­ver­sion of souls found a larg­er outl­et in long tours of evan­gel­iz­a­tion, sub­si­dized by re­li­gious friends, in his own land and Bel­gium and France, and al­so in Scot­land and Eng­land, where he had friends among many re­li­gious bo­dies, and where he preached to large con­gre­ga­tions. The dis­ting­uish­ing char­ac­ter­istic of these tours was his deal­ing with in­di­vid­u­als. On the steam­boat or the dil­i­gence, in the moun­tain walk, at the ho­tel, no op­por­tun­i­ty was lost. On one oc­ca­sion an old man whom he vis­it­ed drew from un­der his pillow a co­py of his great hymn­book, Chants de Si­on, 1841, and told him how he had prayed to see the au­thor of it be­fore he died.

It is as the orig­in­at­or of the mo­dern hymn move­ment in the French Re­formed Church that Ma­lan’s fame can­not per­ish. The spir­it of his hymns is per­pe­tu­at­ed in the anal­y­sis of Chris­tian ex­per­i­ence, the ne­ver-wear­ied de­lin­e­a­tion of the hopes and fears, the joys and sor­rows of the be­liev­er’s soul, which are still the sta­ple of French Pro­test­ant hymns. To this was ad­ded, in Ma­lan him­self, a marked di­dac­tic tone, ne­ces­si­tat­ed by the great strug­gle of the Ré­veil for Evan­gel­i­cal doc­trine; and an em­pha­tic Cal­vin­ism, ex­press­ing it­self with all the des­pon­den­cy of New­ton and Cow­per, but, in con­trast with them, in bright as­sura­nce, peace and glad­ness. French cri­ti­cism has pro­nounced his hymns un­e­qual, and full of lit­er­a­ry de­fects; but their un­af­fect­ed fresh­ness and fer­vent sin­cer­i­ty are un­i­ver­sal­ly al­lowed…

Besides his hymns Ma­lan pro­duced num­ber­less tracts and pamph­lets on the ques­tions in dis­pute be­tween the Na­tion­al and Evan­gel­i­cal Church­es and the Church of Rome, as well as ar­ti­cles in the Re­cord and in Amer­i­can re­views. He was a man of var­ied ac­quire­ments. His hymns were set to his own mel­o­dies.

He was an a­rtist, a me­chan­ic: his lit­tle work­shop had its forge, its car­pen­ter’s bench, its print­ing press. To the end of his life his strong Cal­vin­ism, and his dread of mere ex­te­rnal un­ion in church gov­ern­ment, kept him dis­tinct from all move­ments of church com­pre­hen­sion, though free­ly join­ing in com­mun­ion with all the se­ctions of Evan­gel­i­cal thought in Ge­ne­va and Scot­land. At one time there seemed a pros­pect of his ev­en re­join­ing the na­tion­al Church, which had dri­ven him from her. One of his great­est joys was the meet­ing of the Evan­gel­i­cal Al­li­ance at Ge­ne­va (1861). He left no sect; one of his lat­est or­ders was the dem­o­li­tion of his de­cayed cha­pel, in which he had preached for 43 years. He died…leav­ing a num­er­ous fam­i­ly, one of whom, the Rev. S. C. Ma­lan, D.D., some­time Vi­car of Broad­wind­sor, is well known as a lin­guist and a the­o­lo­gian of the Eng­lish Church…About a do­zen of his hymns ap­pear in a tran­slat­ed form in the Friend­ly Vis­it­or for 1826.

Julian, pp. 711–12

  1. À la Droite de Dieu, le Bien-Aimé du Père
  2. À Nos Ans Écoulés un Nou­vel An s’Ajoute
  3. À Tes Lois, ô Mon Dieu! Mon Âme Est At­ten­tive
  4. À Toi Mon Cœur, ô Dieu!
  5. Adieu, Chré­tien! Pour Toi l’Heure Est Ve­nue
  6. Accorde-Moi, Seign­eur
  7. Accourez Tous à la Bonne-Nou­velle
  8. Agneau de Dieu! Par Tes Lan­gueurs
  9. Ah! Lais­sez-Moi de Ma Faute Gé­mir
  10. Ah! Lais­sez-Moi, Ter­restres Joies!
  11. Ah! Prends Pi­tié de Nous, Seign­eur!
  12. Ah! Que d’En­nuis J’ai Trou­vés dans le Monde
  13. Ah! Que la Fois de la Ca­nan­éenne
  14. Ah! Que Ma Seule Af­faire
  15. Ah! Quel Amour Nous A Mon­tré le Père
  16. Ah! Quelle Paix Je Dé­couvre en Mon Cœur!
  17. Ah! Qu’il Est Beau de Voir des Frères
  18. Ah! Sei­gneur! Quel Pro­fond Re­pos
  19. Ah! Si J’a­vais Veil­lé
  20. Ah! Si Tu Veux, Seig­neur! Juge Ma Vie
  21. Astre Écla­tant du Ciel!
  22. Au Jour de la Mois­son, Comme une Onde Sou­daine
  23. Au Mil­ieu du Com­bat, Vail­lant Sol­dat du Christ!
  24. Au Sé­jour Bien­heur­eux de la Gloire In­vi­si­ble
  25. Au Sou­ver­ain Seig­neur de la Terre et des Cieux
  26. Auprès d’un Nou­veau-Né, Comme une Tendre Mère
  27. Aurais-Je Cru Ren­con­trer Tant de Charmes
  28. Aux Pieds de Jé­sus-Christ, Dé­po­sons Notre Of­frande
  29. Bénis Mon Âme, Es­prit Con­sol­a­teur!
  30. Bénissons le Grand Nom du Père!
  31. Bienfait et Mon­u­ment de Ta Grâce Éter­nelle
  32. Bienheureux Est Cel­ui Qui sur Ton Sein Re­pos
  33. Bientôt Va Fi­nir Notre Vie
  34. Casting All Your Cares up­on Him
  35. Célébrons en Ac­cord
  36. Celui Qui Croit au Fils A la Vie Éter­nelle
  37. C’Est Au­jour­d’hui Di­manche
  38. C’Est Comme un Étran­ger que Je Passe Ici-Bas
  39. C’Est dans la Paix Que Tu Dois Vivre
  40. C’est dans l’A­mour de Dieu, Mon Père
  41. C’Est dans Si­on Que Règne le Seig­neur
  42. C’Est dans Ta Douce Paix
  43. C’Est en Toi, Cher Sau­veur!
  44. C’Est le Front Ab­at­tu Jusque dans la Pous­si­ère
  45. C’Est Nous, Tes Ra­che­tés
  46. C’Est Pour Tou­jours que Mon Sau­veur
  47. C’Est Sous Tes Yeux, Mon Bien-Aimé Sau­veur!
  48. C’Est Toi, Fils du Très-Haut!
  49. C’Est Toi, Jé­sus! Que Re­cherche Mon Âme
  50. C’Est Toi, Mon Dieu, Mon Ré­dem­pteur!
  51. C’Est Vers Toi, par la Foi
  52. Chantons En­semble les Lou­anges
  53. Charité du Seig­neur
  54. Chrétiens! Qu’en Ce Beau Jour Nos Voix en Doux Ac­cords
  55. Combien de Fois, Seig­neur!
  56. Comme en un Bois Épais
  57. Comme en un Jour d’Été
  58. Comme en un Jour d’Hi­ver
  59. Comme le Tour­billon Passe
  60. Comme Tes Bien-Aimés, ô Dieu Notre Bon Père!
  61. Comme un Homme Cru­el, Seig­neur!
  62. Comme une Eau Qui Par­court une Verte Prai­rie
  63. Comme un En­fant Per­du dans une Sombre Nuit
  64. Courez, Fuy­ez, Mes Jours!
  65. D’Âge en Âge, ô Seig­neur!
  66. Daigne, ô Seig­neur Mon Dieu!
  67. Dans de Pieux Ac­cords et de Saintes Ar­deurs
  68. Dans le Sé­jour de la Lu­mi­ère
  69. De Ce Sé­jour dans Peu Nous Par­tir­ons
  70. De la Di­vin­ité Plén­i­tude In­ef­fa­ble
  71. De Lim­pides Ruis­seaux, Sous de Ri­ants Om­brages
  72. De Quels Trans­ports d’Amour Re­ten­tis­sent les Cieux!
  73. Débonnaire Sau­veur!
  74. Des Bien­faits de Jé­sus Cé­lé­brons la Mé­moire
  75. Disciples du Sau­veur!
  76. Doucement, ô Mon Dieu!
  77. Du Dé­sert les Ar­ides Terres
  78. Du Ro­cher de Ja­cob
  79. Du Sei­gneur la Fa­veur
  80. Du Sé­jour des Péchés
  81. D’Un Même Cœur Of­frons à Notre Père
  82. D’Un Même Es­prit, Chré­tiens!
  83. L’Esprit-Saint Dit, Hu­mains!
  84. Écoute, ô Dieu! Mon Ar­dente Pri­ère
  85. Écoutez-Moi, Dis­ci­ples du Sau­veur!
  86. Église! Aux Chants du Ciel
  87. Emmanuel! Fils Èter­nel du Père!
  88. Emmanuel! Vrai Pain de Vie
  89. En de Joy­eux Ac­cents, en des Chants d’Al­lé­gresse
  90. En 3 Ac­cents que Ma Bouche Pro­clame
  91. En Toi, Notre Sau­veur! Notre Vie Est Ca­chée
  92. Encore Quel­ques Jours sur la Terre
  93. Enseigne-Nous l’Hu­mil­i­té
  94. Ensemble, avec Amour
  95. Esprit Con­so­la­teur!
  96. Étends Au­tour de Moi Ton Sub­lime Si­lence
  97. Every Day Will I Bless Thee
  98. Fear Thou Not
  99. Fils de Dieu! Frap­pé pour Nous
  100. Frères! Ap­pro­chons-Nous En­semble
  101. Garde en Nos Cœurs Ta Vi­vante Pa­role
  102. Gloire Soit au Seig­neur! Il A Bri­sé Ma Chaîne
  103. Hâte Tes Feux, So­leil de Vie!
  104. Hélas! Que de Mi­sère
  105. Hélas! Seig­neur! Com­bien Je Trouve en Moi
  106. Heureux Ce­lui Qui, dès le Pre­mier Âge
  107. Hosanna! Bé­ni Soit
  108. Israël et Ju­da N’ont pas Per­du Leur Dieu
  109. Il N’est Donc Rien Ici-Bas de Dur­a­ble!
  110. Inaccessibles Monts, Qui Por­tez dans les Nues
  111. J’aime Mon Dieu: Car à Mon Âme
  112. Je Cherche Ta Pré­sence
  113. Je Dois Mou­rir
  114. Je la Con­nais, Cette Joie Ex­cel­lente
  115. Je Sais en Qui J’ai Cru
  116. Je Sais, ô Mon Seig­neur!
  117. Je Suis Donc pour Tou­jours la Bre­bis Re­trou­vée!
  118. Je Vais En­fin Quit­ter la Terre
  119. Je Veux Chant­er, dans un Nou­veau Can­tique
  120. Je Veux Chan­ter, de Tour Mon Cœur
  121. J’Élève, ô Dieu! Vers Toi Mon Cœur!
  122. Jésus Est Mon Ber­ger
  123. Jésus! Fils Unique du Père!
  124. Jésus T’Ap­pelle, O Pé­cheur Mi­sér­a­ble!
  125. La Croix que Dieu Me Donne
  126. La Grâce de Notre Sau­veur
  127. La Paix du Cœur J’ap­pel­ais
  128. Laissons, En­fant de Dieu!
  129. L’Impie en Blas­phé­mant Pé­rit dans Sa Fo­lie
  130. Le Juste Est Mort!
  131. Le Monde et Son Éclat Pour Moi N’a Plus de Charmes
  132. Le Monde Peut Van­ter Sa Fu­tile Sci­ence
  133. Le Peuple Que l’Er­reur, Sous Ses Voiles Fu­nèbres
  134. Le Viens, Seig­neur! Te Con­fi­er Ma Peine
  135. Les Œuvres du Très-Haut Pro­clament Sa Puis­sance
  136. Les Seuls Ador­a­teurs Que le Père De­mande
  137. Loin des Mé­chants Se Tient la Dé­liv­rance
  138. Loin du Monde, O Grand Dieu!
  139. Longtemps J’a­vais Cher­ché la Perle Pré­cieuse
  140. Lorsque la Terre Con­su­mée
  141. Lorsque les Temps Auro­nt Fi­ni Leur Cours
  142. Louez le Nom de l’Éte­rnel
  143. Louons, Lou­ons l’Éter­nel, le Seig­neur!
  144. Malheureux Que Je Suis
  145. Me Faut-Il Donc Voir Tous Mes Jours
  146. Messager Ète­rnel de l’È­ter­nelle Grâce
  147. Messagers de Bonnes Nou­velles
  148. Miséricorde, ô Dieu! Sur Nous Pé­cheurs!
  149. Mon Âme! En Doux Trans­ports Fais Écla­ter Ta Joie
  150. Mon Âme, Hé­las! En Ma Souf­france
  151. Mon Âme! Il Faut Que Je Meure
  152. Mon Cœur Est Ab­at­tu
  153. Mon Cœur Joy­eux
  154. Mon Fils! Dit le Seig­neur, Re­çois In­struc­tion
  155. Mondains! Où Cour­ez-Vous
  156. N’As-Tu Pas En­ten­du le Cri de Ma Souf­france?
  157. Ne Vois-Tu Pas Mon Ex­trême Dé­tresse?
  158. Non, Ce N’est Pas en Notre Sain­te­té
  159. Non, Ce N’est Pas en Vain Qu’une Âme Te Dé­sire
  160. Non, Ce N’est Pas Mour­ir
  161. Non, Je ne T’aime Pas, Jé­sus! Comme Tu M’Aimes
  162. Non, Ja­mais, ô Jé­sus!
  163. Non, Mon Dieu, Mon Sau­veur!
  164. Non, Non, l’É­clat du Monde
  165. Non, Nous Ne Sommes Plus
  166. Non, Tu N’as Plus Mon Cœur, ô Gloire de la Terre
  167. Notre Frère A Quit­té le Com­bat de la Vie
  168. Nous N’a­vons Point de Cité Per­ma­nen­te
  169. Nous Sommes à Jé­sus, Notre Dieu, Notre Frère
  170. Nous T’a­do­rons, Ag­neau de Dieu
  171. O Bon Ber­ger, Qui Nous Pais sur la Terre!
  172. O Cieux! Unis­sez-Vous aux Trans­ports de la Terre
  173. O Dieu de Mon Sa­lut!
  174. O Jé­sus! Que Ton Nom pour une Âme Fi­dèle
  175. O Jé­sus! T’Obé­ir Est Mon Doux Pri­vi­lége
  176. O Jésus-Christ! Ta Chère Église
  177. O Mon Âme! Dis-Moi, qu’As-Tu Fait sur la Terre
  178. O Mon Âme! Dis-Mois Pour­quoi
  179. O Notre Dieu! Bap­tise et Ren­ouv­elle
  180. O Notre Dieu, Notre Bon Père
  181. O Père! En Notre Cœur, dans l’A­do­ra­tion
  182. O Seigneur! Quelle Grâce Im­mense
  183. O Très Saint Fils de Dieu!
  184. Oh! Char­i­té de Notre Cré­a­teur!
  185. Oh! Com­bien J’aime la Pen­sée,
  186. Oh! Croyez-En Jé­sus, Vous Qui Cherc­hez la Vie!
  187. Oh! My­stère Pro­fond!
  188. Oh! Pro­fon­deur de Cette Grâce
  189. Oh! Qu’au­jourd’hui le Peu­ple Élu Me Voie
  190. Oh! Que la Part Est Ex­cel­lente
  191. Oh! Que Sont Beaux les Jours Pas­sés dans Ta Lu­mi­ère
  192. Oh! Que Ton Ser­vice Est Am­i­a­ble
  193. Oh! Quel Com­bat, Seig­neur!
  194. Oh! Qu’est Heur­eux l’Homme Sin­cère
  195. Oh! Qui Vi­en­dra Sou­la­ger Ma Mi­sère!
  196. Oh! Qu’il Est Con­so­lant, Oh! Qu’il Est Agré­a­ble
  197. Oh! Qu’il Est Vrai­ment Bon, Seig­neur!
  198. Oh! Qu’il M’Est Doux, Mon Dieu
  199. Où Trou­ver du Re­pos et l’Ou­bli de Mes Peines
  200. Oh! Qu’ils Sont Beaux sur Nos Mon­tag­nes
  201. Oui, C’est Ta Vo­lon­té que Mon Âme Veut Faire
  202. Oui, Cher Sau­veur! Mon Âme Sous Ta Loi
  203. Oui, dans le Ciel Nous Avons Notre Père
  204. Oui, du Mon­dain la Faux Bon­heur
  205. Oui, J’aime En­core la Va­ni­té
  206. Oui, Je Con­nais le Don du Père
  207. Oui, Je M’as­sure en Toi, Mon Seig­neur et Mon Père!
  208. Oui, Je Veux, ô Mon Dieu!
  209. Oui, Je Voud­rais M’as­seoir avec Ma­rie
  210. Oui, Mon Cœur Est Cha­grin
  211. Oui, Ton Amour Est Meil­leur Que la Vie
  212. Oui, Ton Joug Est Fa­cile, ô Sau­veur Dé­bon­naire!
  213. Ouvre Nos Cœurs à Ta Pa­role
  214. Ouvrez-Vous De­vant Moi, Portes du Sanc­tu­aire!
  215. Paix Soit! ô Notre Père!
  216. Père Saint! Notre Pri­ère
  217. Peuple Bé­ni de Dieu! Pré­pare Tes Can­tiques
  218. Peuples! Frappez des Mains Avec Réjouissance!
  219. Plénitude d’Amour, de Puis­sance et de Gloire
  220. Pourquoi dans les Hauts Cieux Ces Éclats de Ton­nerre?
  221. Préparons-Nous, Peu­ple Fi­dèle!
  222. Prince de Paix, Roi de Jus­tice
  223. Prosternons-Nous De­vant Dieu Notre Père
  224. Prosternez-Vous, Hu­mains!
  225. Quand aux Langues des Cieux Ma Voix Join­drait En­core
  226. Quand Tu Pu­nis, ô Dieu!
  227. Qu’Au­jourd’hui Toute la Terre
  228. Que Ce Jour Je Com­mence
  229. Que de Dou­ceur Se Trouve en Ton Ser­vice
  230. Que de Larmes, et d’Al­armes
  231. Que le Seig­neur Est Bon!
  232. Que le Mo­queur Im­pur, le Pro­fane et l’Im­pie
  233. Que l’Éter­nel Amour de la Grâce du Père
  234. Que Peut le Monde a Mon Bon­heur
  235. Que Pour T’ai­mer Mon Âme Vive
  236. Que Sont Ces Dig­ni­tés?
  237. Que Ton Fi­dèle Amour Est une Grande Chose
  238. Que Trou­ver­ais-Je en Ce Fu­tile Monde?
  239. Quel Autre Est-Il au Ciel, Sin­on Toi, Mon Sau­veur!
  240. Quel Éclat, Quelle Splen­deur
  241. Quel Éclat Tout Nou­veau Vient de Lu­ire en Mon Âme!
  242. Quel Est Ce Chant Nou­veau Qui Re­ten­tit aux Cieux?
  243. Qu’Elle Est Ra­pide et Pas­sa­gère
  244. Quelle Est au Ciel Cette Bril­lante Étoile?
  245. Quelle Est Ta Nour­r­iture
  246. Quelles Dou­ceurs un Cœur Pieux
  247. Quelles Peines, Quelles Dou­leurs
  248. Qui Pour­rait Ra­con­ter
  249. Qu’Il Est Doux de S’Aim­er dans Cette Un­ion Sainte
  250. Qu’Il M’est Doux, ô Seig­neur!
  251. Qu’Il Vi­enne En­fin Pour Moi Ce Jour Qu’At­tend Mon Âme
  252. Rachetés à Grand Prix
  253. Rachetés du Seig­neur, Nous Ses En­fants Bé­nis
  254. Répands en Moi Ta Sainte Vie
  255. Repousse-Nous, Monde In­cré­dule!
  256. Réveille-Toi, Ma Voix!
  257. Saint des Saints!
  258. Saints Mes­sag­ers, Hé­rauts de la Jus­tice
  259. Seigneur! Écoute-Moi: Ré­ponds à Ma Pri­ère
  260. Seigneur! En­tends le Cri Que Jusqu’à Toi J’é­lève
  261. Seigneur! Mon Cœur Est Plein de Ta Par­faite Joie
  262. Séparés, par la Foi, des Té­nèbres du Monde
  263. Seigneur! Pour Nos En­fants que Ta Pro­messe Est Belle!
  264. Seul et Mau­dit, Toi!
  265. Seulement Quel­ques Jours En­core sur Cette Terre
  266. Si l’On Me De­man­dait Quelle Est Mon Es­pér­ance
  267. Si Tu Voul­ais, Seig­neur!
  268. Sors, Sors de Bab­y­lone, ô Fa­mille Bé­nie
  269. Soulève, ô Saint-Es­prit!
  270. Sous Ton Joug, Cher Ré­demp­teur!
  271. Sur la Terre, O Seig­neur!
  272. Sur Toi, Sau­veur! Qui Se Fonde
  273. Ta Paix, ô Mon Sau­veur! Est Mon Heur­eux Par­tage
  274. Tes Bre­bis, ô Jé­sus!
  275. Toi Qui Règnes aux Cieux
  276. Ton Joug Est Doux, et Ton Far­deau Lé­ger
  277. Tout Mon Dé­sir Est de Par­tir
  278. Tout Est Vain, Tout Est Pas­sa­ger
  279. Toute Ma Crainte et Ma Com­plainte
  280. Travaux, Dou­leurs et Train de Guerre
  281. Trois Fois Saint Jé­ho­vah!
  282. Tu Ne Dors Pas, Toi Qui Pais Is­ra­ël
  283. Tu Perds, ô Mort!
  284. Tu Peux Cher­cher, Ami du Monde!
  285. Tu Règnes, ô Jé­sus! Â la Droite du Père
  286. Un Pauvre Voy­a­geur, Ab­sent de Sa Pa­trie
  287. Une An­née, Enc­ore, s’Est Fi­nie
  288. Vanité! Van­i­té! De Cette Courte Vie
  289. Venez, Vous Tous Dont les Or­eilles
  290. Vers le Cé­leste Sanc­tu­aire
  291. Vers Toi, Seig­neur Mon Dieu!
  292. Verse en Mon Cœur Ta Con­so­la­tion
  293. Viens au Mil­ieu de Nous
  294. Viens en Mon Cœur, ô Saint-Es­prit!
  295. Viens Nous Ouv­rir les Sources de Lu­mi­ère
  296. Voici le Jour qu’Aime Mon Âme
  297. Voici l’Époux! Soy­ons Prêts, o Mes Frères!
  298. Vois, ô Jé­sus! Vois Ma Souf­france
  299. Vous, Mes­sa­gers Bé­nis de la Bonne-Nou­velle!
  300. Vous Qui Gardes les Murs de la Sainte Ci­té
  301. Voyageur Ici-Bas, Comme Furent Mes Pères
  1. Boynton
  2. Harre, Meine Seele
  3. Hendon
  4. Limoges
  5. Rosefield
  6. Saints, Ap­pro­chons
  7. Salut, Paix et Par­don!
  8. Silchester
  9. Splendeur de Dieu
  10. Tu Donnes la Grâce et la Gloire
  11. Vivre de Toi
  12. Welton